Angélique de la Bastide, je ne suis pas celle que vous croyez !

14 septembre 2014

Patrimoine

En flânant le long des berges de la Garonne ne pensez surtout pas rencontrer une Angélique à la sauce Bernard Borderie, réalisateur de cinq films cultes des années 60, racontant la vie tumultueuse de notre héroïne. Ce n’est pas non plus le lieu extérieur de tournage de tous ces films. En évoquant ces allusions cinématographiques, nous ne sommes pas très loin de propos entendus tout récemment par des promeneurs le long des quais. Ceux-ci en effet, bien allongés sous les majestueux platanes des berges de la rive droite de Bordeaux, essayent de trouver des liens entre le nom de cet espace nommé « le parc aux angéliques » et le personnage à succès vu dans cinq films : Angélique, marquise des anges, Merveilleuse Angélique, Angélique et le roy, Indomptable Angélique, Angélique et le sultan.

Comme il est toujours délicat de se mêler aux conversations d’autrui, j’ai laissé leurs fantasmes voguaient au fil de l’eau. Ils avaient tout faux. Notre angélique bastidienne est beaucoup plus discrète et moins tapageuse. Elle pousse paisiblement au rythme des marées les pieds dans la vase. Elle se nomme Angelica heterocarpa ou angélique des estuaires – et non angélique des marais entendu dans la bouche de quelque décideurs (ce n’est pas la même) – . L’angélique des estuaires, plante sauvage est une espèce dite patrimoniale. Menacée elle est protégée au niveau européen. Les plus belles populations se trouvent sur les berges occupées par une végétation de hautes herbes ou en contact avec des boisements.On trouve notre angélique dans les estuaires de la Loire, de la Charente, de l’Adour et bien sûr de la Gironde. La ville de Bordeaux, conformément à la législation, a intégré la sauvegarde de l’angélique des estuaires dans ses projets d’aménagement des bords du fleuve de la rive droite, dès 2005. A ce jour, les berges sont entretenues de manière sélective par le Service des espaces verts, pour conserver la centaine de pieds présents.

Toutefois, en attendant d’avoir un affichage plus précis de toutes ces appellations de sites bastidiens (quai rive droite, promenade Edmond Géraud, berges des quais, quai de Queyries, plaine des sports, parc des angéliques…), notre angélique continuera espérons-le, de poser le plus longtemps possible les pieds dans l’eau dans sa pudique nudité, pour le plaisir de tous, à l’image d’une Angélique marquise des anges.

Mon blog perso : http://jcmbdx.unblog.fr

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Telkomselu5l |
Ennevelinews |
www . la page qui sert à ri... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sweet Dream Countdown
| Equimag
| Simple Journal